Le jeu de Monolith débarquera sur la Wii le 24 octobre prochain. D’ailleurs, vous avez peut-être remarqué une pub pleine page dans vos magazines préférés.

 

Disaster_Day_of_crisis_affiche

 

Un artwork… tout simplement. Disaster se paye le luxe de la sobriété avec ce visuel très « fin du monde ». Et ça fait mouche je trouve. J’encourage vivement les éditeurs à suivre cette voie artistique pour leurs campagnes, plutôt que d’afficher du in-game accompagné de 40 lignes de caractéristiques produit. Il s'agit de vendre du rêve, pas des paquets de frites bordel !


Sur le fond, Day of Crisis ne devrait pas être non plus un jeu comme les autres. Ne s'est-on jamais posé la question : « et si j’avais été au cœur de cette catastrophe, comment aurai-je réagi ? Aurai-je été plus malin que les autres ? »


On est toutefois également en droit de se poser quelques questions d’ordre éthique sur le concept, puisqu’il est en effet question de s’amuser* à survivre, de s’amuser* face à un raz-de-marée, de s’amuser* à faire un massage cardiaque, etc.

Est-il bien correct de s’amuser* sur une console de jeux à vivre des situations dramatiques, bien réelles pour des milliers d’être humains ? Le cinéma, lui, n’a aucune gêne à aborder tous les sujets du monde… alors pourquoi pas l’industrie du jeu vidéo ? Des films sur le 11 septembre 2001 il y en a à la pelle, essayez d’en faire un jeu vidéo, vous allez voir le tollé…


* Le « jeu vidéo » porterait-il mal son nom ? Est-il seulement question de s’amuser ?


J’attends donc Disaster avec impatiente, Monolith sort des sentiers battus, et ça c’est bon pour nos émotions.

 

Si une affiche vous a marqué, n’hésitez pas à m’en faire part, nous en reparlerons dans les colonnes du pbg ! !